Les 5 erreurs à ne pas commettre en marketing d’influence

Le marketing d’influence est une façon de communiquer que l’on pourrait qualifier de récente, et surtout, toujours en construction et il n’y a donc pas véritablement de règles claires et bien établies sur la façon dont on doit s’y prendre pour réaliser une bonne collaboration d’E-influence.

Ainsi, il est très tentant de vouloir se lancer à tâtons, en se disant que ça ne doit pas être bien compliqué de réaliser un partenariat avec un créateur de contenu.

Mais attention à ne pas tomber dans certains pièges ! Après 5 années d’expérience, à travailler avec des influenceurs aux communautés plus ou moins importantes, j’ai identifié 5 erreurs à ne pas commettre, et aujourd’hui, je les partage avec vous.

Contacter trop d’influenceurs

Au début, lorsque qu’une marque se lance dans le marketing d’influence, elle a tendance à vouloir envahir Instagram de ses produits pour obtenir un maximum de visibilité. Et pour se faire, elle n’hésite pas à contacter un très grand nombre d’influenceurs, en se disant qu’il y en aura sûrement certains qui seront intéressés par un partenariat.

Cependant, la base d’une bonne campagne d’influence repose sur le fait de savoir identifier les bons influenceurs. Ceux qui ont une ligne éditoriale qui correspond à votre marque, ceux qui sont investis dans les collaborations qu’ils réalisent, ceux qui affichent un bon taux d’engagement, et bien sûr, ceux qui ne sont pas en partenariat avec votre concurrent. Alors plutôt que de perdre du temps à contacter des influenceurs qui ne correspondent pas à votre marque, mettez ce temps à profit en sélectionnant les bons créateurs de contenu.

Ecrire un mail non personnalisé

Une fois que vous avez sélectionné les influenceurs avec qui vous voulez vraiment travailler, il faut les contacter. Le meilleur moyen pour moi, c’est de leur envoyer un mail. Cependant, attention à ce que vous envoyez : les créateurs de contenu reçoivent des dizaines voire des centaines de mails par jour leur proposant des partenariats. Alors pour que le vôtre ne soit pas noyé parmi les autres, il faut le personnaliser.

En effet, il n’y a rien de plus désagréable que de recevoir un mail non personnalisé qui a été envoyé à tout le monde. Cela peut être vraiment vexant pour la personne et surtout ne lui donnera pas envie de collaborer avec votre marque car si les influenceurs passent leurs journées à créer un contenu et un univers qui leur est propre, ce n’est pas pour rien !

Ainsi, il faut personnaliser votre mail avec le nom de la personne à qui vous vous adressez, le nom de son blog, une petite phrase en lien avec l’un de ses derniers posts, et le plus important, la raison pour laquelle vous faites appel à lui en particulier !

Cela prouvera qu’il n’est pas un influenceur parmi tant d’autres, et que vous le contactez lui pour une bonne raison. Il saura ainsi que vous voulez travailler avec lui car vous connaissez son travail et son univers et vous commencerez donc votre collaboration sur de bonnes bases.

Pour finir, n’oubliez pas de vous présenter. Si on parle de relation influenceur, c’est justement parce que cette relation humaine est importante !

Ne pas être clair sur les attentes du partenariat

Cela vous ait-il déjà arrivé de faire une collaboration, de fonder beaucoup d’espoir sur ce partenariat, et finalement d’être déçu parce que le contenu proposé ne correspond pas à ce que vous espériez ?

Pour éviter cette déception, rien de plus simple : soyez clair sur vos attentes.

Premièrement, la meilleure façon de ne pas être déçu, c’est de choisir les bonnes personnes avec qui collaborer. Vous connaissez le type de contenu que l’influenceur crée, vous aurez donc une bonne idée de ce qu’il pourra vous proposer.

Ensuite, afin de ne pas avoir de mauvaise surprise, vous pouvez réaliser une sorte de petit brief que vous envoyez à l’influenceur. Ce brief ne doit pas être trop strict, au risque de brider la créativité du créateur de contenu.

Il doit simplement comprendre les informations suivantes :
– le type de post souhaité (post instagram, stories, article de blog, vidéo…)
– la thématique s’il y en a une (recette avec un légume d’automne, shooting sur le thème d’Alice au Pays des Merveilles…). Vous pouvez aussi bien sûr donner carte blanche sur la thématique !
– les éléments de langages et # qui doivent être utilisés
– la deadline s’il y en a une

Ces informations sont les bases d’une bonne collaboration. En effet, sans elles, l’influenceur ne peut pas deviner le contenu que vous voulez, et une fois le post publié, impossible de revenir en arrière et de le faire recommencer.

Ces conditions ne doivent cependant pas être vues comme contraignantes, et si l’influenceur souhaite en discuter, n’hésitez pas à écouter ce qu’il a à dire car il connait mieux que vous sa communauté, et saura donc mieux que vous ce qui pourra intéresser ses abonnés.

Ne pas suivre la collaboration

La quatrième erreur qui est courante, c’est de ne pas suivre une collaboration. En effet, un influenceur avec qui vous collaborez peut avoir plusieurs projets à gérer en même temps, et comme tout le monde, il peut vite oublier ou dépasser une deadline par exemple. Surtout que des collaborations peuvent parfois s’étendre sur plusieurs mois entre la prise de contact et la publication du post.

C’est donc à vous de suivre régulièrement votre collaboration, en prenant des nouvelles (sans harceler bien sûr). Vous pouvez par exemple demander si la personne a bien reçu le produit, si elle a eu le temps de le tester ou tout simplement si elle en est satisfaite. Cela permettra au créateur de contenu de ne pas vous oubliez, de votre côté vous saurez où en est votre campagne, et surtout, c’est à travers ces échanges que vous créerez une relation avec les influenceurs avec qui vous travaillez.

Penser le marketing d’influence comme de la publicité

Pour finir, il faut véritablement faire une différence entre publicité et création de contenu. En effet, le but de faire de la publicité, c’est de choisir exactement ce qui apparaitra sur le visuel, et où il apparaitra. Contrairement à cela, le but du marketing d’influence est de faire appel à la créativité et à l’influence d’une personne pour parler de façon authentique et unique de votre marque. Il s’agit d’un moyen de communication basé sur l’humain, et sur la crédibilité et la sincérité d’une personne.

Et l’argent ne permet pas ici de tout acheter. En effet, chaque jour, les influenceurs créent du contenu qui répond à une ligne éditoriale bien précise qui leur est propre. Cela leur permet de créer un univers, et d’avoir une vraie crédibilité auprès des gens qui les suivent. Ainsi, ils ne peuvent pas se permettre de parler d’un produit qui ne leur plait pas ou qui ne correspond pas à leur univers. C’est pourquoi, même si vous proposez de les rémunérer, les influenceurs peuvent refuser de collaborer avec vous.

Il ne faut donc pas imaginer les influenceurs comme des panneaux publicitaires. Ils ont leur propre fonctionnement, et surtout leur propre impact. Et lorsqu’un influenceur est rémunéré pour une collaboration, cela ne signifie pas que vous achetez un espace sur son feed, cela veut simplement dire que vous le payez pour le travail qu’il réalise, pour sa créativité et pour son influence.

Ainsi, ce qu’il faut vraiment retenir de cet article, c’est tout simplement le terme RELATION. En effet, c’est cette relation, qui, si elle est bonne, donnera à l’influenceur envie de faire du bon travail, et surtout de retravailler avec vous dans le futur.

J’espère que cet article vous aura été utile, et si jamais vous souhaitez aller plus loin, si vous avez des questions, ou si vous souhaitez vous lancer mais en étant accompagnés, n’hésitez pas à me contacter pour que l’on en discute ensemble ! ☺️

Et pour en savoir plus sur mes prestations, c’est par ici !

Posts created 9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut